Vieilles ailes à Chavenay

Un soir, de retour d'une après-midi bien agréable à Deauville, j'ai eu la bonne surprise de voir que le Stampe d'à côté, Oscar Mike, avait invité trois de ses frangins. Bien sagement rangés dans l'herbe, ils s'offrent à contre-jour à mon objectif. Au même moment, notre cher Morane 317 revient de vol pour le plaisir de nos oreilles. Il doit être 19h30, l'heure de rentrer tout le monde au chaud dans le hangar. Le Morane a sa place attitrée en vénérable grand-père.

Dernier cadeau : les 3 Stampe décollent en patrouille, rejoints ensuite par le 4e ! Hélas, trop loin pour mon objectif.

Le Morane (F-BGUZ) : Morane-Saulnier 317

Morane-Saulnier 317

Les Stampe SV-4 à contre-jour : Stampe

Stampe

Stampe

Stampe

Stampe

Stampe

Stampe

Stampe

Commentaires

1. Le lundi 2 juillet 2007, 09:58 par Pettouze

C'est joli, belles photos (même à contre jour), tout ça.

Mais...

tu voles, de temps en temps ?

Non, parce que si c'est juste pour dire que t'es allé passer l'après-midi à Deauville...

2. Le lundi 2 juillet 2007, 11:54 par Arnaud

Vivi, je pense à taper mes posts en retard... Mais là, je revenais de Deauville en avion, hein ! avec l'aller sur une mer de nuages, miam !!

3. Le lundi 2 juillet 2007, 13:15 par Pettouze

Ouais, bah moi j'suis allé à Etretat en voiture, sur une mère de bitume et miam aussi.

Des détails, nom de nom !

Je vais finir par me fâcher.

4. Le lundi 2 juillet 2007, 19:45 par Bwice

Hé, moi aussi j'étais à Deauville ce week end. On pouvait me trouver facilement à la table de blackjack à 5€. Tu m'as pas vu ?

5. Le mardi 3 juillet 2007, 09:50 par Pettouze

Pas assez cher, mec.

On va pas à Deauville en flap flap pour se mêler au menu fretin.

SaC, énorme cigare et chemise ouverte sur une chaîne en or reluisante sur une sombre moquette, démonstration de virilité tout à fait inutile quand on se balade avec de telles lunettes de soleil, a sans aucun doute décidé de se la jouer de la haute et fait péter la roulette à 5€.
De toute façon, y a que ça de vrai quand on est amateur de sensations fortes. Le black jack, c'est pour les matheux et les rampants.

6. Le mardi 3 juillet 2007, 09:55 par Pettouze

... surtout si c'est pour se trouver avec un type, le coude dans les cacahuètes et sirotant sans cesse un verre de whisky qui ne semble pourtant jamais vouloir se vider, gueulant "caaaaaarte, bordel, j'ai dit caarrteuh, et tâche de me filer un as ce coup-ci, bonhomme ... et meeeeeerde"

7. Le mardi 3 juillet 2007, 13:10 par Bwice

Que de poésie dans tout ça...
Remarque, ça nous fait oublier qu'on n'a pas beaucoup de navigations à se mettre sous la dent...

8. Le mardi 3 juillet 2007, 13:57 par Pettouze

Je vois aussi que tu n'opposes aucun démenti.

Et la carte des crash atterrissages, tu crois qu'elle est à jour ?

9. Le vendredi 6 juillet 2007, 00:04 par Arnaud

Vivi, la carte est à jour... Voire en avance :-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet