Sans les yeux !

... enfin pas les yeux fermés, mais avec un engin de torture...

Lunettes VSV

Cet après-midi, il fait pas top beau. Genre 3 ou 4 kilomètres de visibilité. L'occasion rêvée de faire du VSV (Vol sans visibilité). Le but est tout simple : m'empêcher de voir le paysage dehors. Comme il fait pas beau, je n'en veux pas à mon instructeur. Dans sa grande mansuétude, je décolle en pouvant regarder dehors. Ben oui, quand même. Premier virage, cheminement classique vers la forêt. Heureusement que je connais le coin, c'est bien brumeux. Passe au sud de la Nationale que je prenne mes repères Rappel : le FI est un chat et voit dans le noir, la brume et sait toujours bien avant l'élève où l'on est.

Lunettes VSV

Mise en place des besicles : c'est full certain, on n'y voit rien, queudal, nada, niente ! Je ne vois plus rien au-dessus de la planche de bord, rien à travers la verrière à gauche non plus.

Premier exercice : tenir le vol en palier et travailler le circuit visuel. Le regard rivé sur l'horizon artificiel se balade un coup à droite sur l'altimètre, un coup en dessous sur le cap et de temps en temps regarde le reste (vitesse, paramètres moteurs, etc).

Deuxième exo : le demi-tour. Le but de tout ça, ce n'est pas de voler dans les nuages, parce que c'est interdit et surtout dangereux, mais de se sortir d'un nuage où l'on est rentré par mégarde. Donc demi-tour : un coup d'oeil au cap inverse et mise en virage à 15° environ. C'est une faible inclinaison et ça tourne leeeeeeeentement. Mais c'est la garantie de ne pas trop descendre ou de ne pas se rendre compte que le virage s'accentue dangereusement. Deuxième demi-tour dans l'autre sens pour voir si ça marche aussi. Les esprits vifs auront noté que ça sert à rien en vrai, oui !

Demi-tours en VSV

Voilà, c'est le programme pour le brevet, rien de plus. Mais le temps s'est un peu levé entre temps et on montera au-dessus des nuages par un petit trou pour mettre en pratique la montée et la descente. Lors de la montée, je prends 90° à gauche : pas de repère visuel dehors, j'aurais dû faire gaffe au cap ! Le soleil et le ciel bleu nous saute aux yeux. Quel bonheur ! On redescend aussitôt pour aller faire un peu de tricot sur le VOR d'Epernon en rapprochement et en éloignement.

La leçon d'aujourd'hui touche à sa fin. Comme ça se passe bien et que je m'amuse bien, je me vois proposer de rentrer avec les lunettes sur le nez ! Banco !

Je plaisante un peu en demandant à mon instructeur de me raconter les superbes paysages que je rate et de faire un peu le guide touristique. Je lui laisse faire la radio et, pour cause, je ne sais pas où l'on est. On est à Davron On rentre en vent arrière, prends le cap 090 Je fais mes check-lists comme d'habitude. Vire en base Ça se complique ! Je dois me mettre en descente sans pouvoir apprécier visuellement à quelle vitesse le sol se rapproche. Vire en finale, cap 300, tu es un peu à gauche de l'axe de la piste. Je regarde l'altimètre, on est maintenant à 70 m de hauteur. C'est bon, enlève les lunettes La piste me saute aux yeux, je suis un peu haut, à gauche. 2e cran de volet, ralenti et je me pose comme une fleur.

Intégration en VSV

Et voilà, une heure de vol quasiment tout le temps avec les lunettes. Comme je disais pendant le vol, ça fait un chouette Flight Simulator, pour riche certes, mais vraiment sympa !

Trace GPS en VSV

Commentaires

1. Le vendredi 1 juin 2007, 11:35 par Pettouze

Bon, et en vrai, puisque t'en parles, t'en es où, du brevet ?

Il reste des trucs à faire, ou c'est juste une question de planning ?

2. Le vendredi 1 juin 2007, 12:18 par Arnaud

Ben là, j'en suis à 38h45 de vol, dont 28h50 de double commandes et 9h55 en solo et 108 atterrissages. Donc il manque règlementairement encore 6h15, dont 1h25 de navigation en solo. Sachant que demain, normalement, je devrais faire ma nav de 150 NM (280 km) et qui va bien m'occuper 2 heures.

Après côté formation, on va faire de la révision, de la maniabilité (virages à grande inclinaison & co), des encadrements (le truc que j'ai foiré à Dreux), des pannes en campagne, etc. Côté nav, mon FI pense que c'est pas la peine d'en faire plus, sauf si je me paume demain :-))

voili voilo. Ça sent un peu la fin, mais j'en profite à fond !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet