Le vol le plus pourri de ma courte carrière

C'était prévu, je devais partir en nav solo en DR400 après avoir été lâché dessus. Le solo précédent avait finalement été des tours de pistes à cause de la météo. Je pars donc à Dreux faire des encadrements. Le chemin jusque là-bas se déroule sans encombre. En m'annonçant à la radio, notre Piper, que j'ai vu partir un peu plus tôt, est en train de redécoller pour rentrer à Chavenay. Bref échange de courtoisie à la radio.

Solo à Dreux

Le GPS a la bonne grâce de tomber en panne de batterie au moment où je me représente verticale du terrain pour débuter mon encadrement. C'est dommage, je ne verrai pas mes erreurs... Parce que sur quatre tentatives, j'en ai réussi une à moitié. Disons qu'en campagne, ça l'aurait peut-être fait, mais là, je n'ai pas pris de risque avec la belle rangée d'arbres après le bout de piste. Donc sur 4 essais, je me suis trouvé trois fois trop haut à remettre directement les gaz.

J'ai eu un peu de mal à régler l'avion pour qu'il descende tout seul en plané, pour me concentrer sur la trajectoire. Trop lent, je tire sur le manche. Forcément, ça n'arrange pas les choses. Bref, peut-être un peu de fatigue mais en tout cas, un vol à oublier et des repères à reprendre avec mon instructeur. En rentrant au terrain, mon débriefing est peu équivoque. Alors ? — Ben, j'étais nul ! — Alors, on en refera ! Eh oui, les précédents sur Cessna se passaient bien mais il faut que je m'habitue au Robin.

Next !

Commentaires

1. Le vendredi 1 juin 2007, 10:02 par Pettouze

Je voulais faire un jeu de mots pourri sur le Robin et les bois en bout de piste, mais je vais m'abstenir, eu égards à la profonde déception qui émane de ce billet.

Courage, ça finira par marcher.

2. Le vendredi 1 juin 2007, 12:23 par Arnaud

M'ci copaing ! Ce qui est frustrant, c'est de voir que ça se barre en sucette à chaque fois sans avoir le puits de science à droite pour te remettre dans le droit chemin.

3. Le mardi 5 juin 2007, 23:53 par Arnaud-StCyr

"Le DR400, à 140 km/h et au dessus, il descend pas bien" m'a dit mon instructeur récement. Ceci explique peut être cela ? Ceci étant, ne va pas dire que je te conseille d'arriver à 110, hein. Pas question de décrocher, non plus, ho.

4. Le samedi 9 juin 2007, 09:41 par pat

Je fais l'étape de base entre 140 et 150 km/h en DR400. Je n'ai pas remarqué qu'il descendait mal.

5. Le samedi 9 juin 2007, 09:54 par Arnaud

Bon ben, c'est pas là maintenant que je vais voir ça...

LFPN 090730Z 36005KT 320V030 9999 OVC006 16/15 Q1019 BECMG BKN013

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet